Maison - Appartement : Comment traiter l'humidité ?

Des problèmes d'humidité peuvent apparaître dans la maison, sous différentes formes, et avoir de multiples origines. Or l'humidité engendre

des dégats sur la bâtisse et peut affecter les résidents. Il est donc important de diagnostiquer et traiter le problème.
 
Les absorbeurs d'humidité

Il existe deux types d’absorbeurs d’humidité. Il y a l'absorbeur d'humidité chimique, qui se sert de cartouches chimiques pour gérer la condensation, et l'absorbeur d'humidité électrique , qui préfère opter pour un système de ventilation pour résoudre la même contrainte. Il est toutefois conseillé de choisir celui qui est électrique lorsque l’on a l’occasion, car il est compatible dans toutes les pièces de la maison (à moins d’avoir une humidité trop élevée), contrairement à celui qui est chimique.

Les origines de l'humidité

L'humidité excessive d'une maison peut avoir de multiples origines.

- Les fuites qui viennent de l'extérieur
Ses fuites sont, la plupart du temps, causées par la pluie qui pénètre à partir du toit ou encore en ruisselant le long de la façade de la demeure.

- Les fuites qui viennent de l'intérieur
Ces fuites proviennent des appareils électroménagers présents dans la maison dont les évacuations et les canalisations sont défectueuses.

- La capillarité
L'eau utilise les matériaux de construction comme transporteur pour remonter. Dans ce cas, l'humidité se situe au rez-de-chaussée, à moins d'un mètre du sol.

- La stagnation des vapeurs d'eau
Cette vapeur d'eau peut être produite dans les salles d'eau, dans la cuisine, ou encore lors du lavage du sol. Dans ce cas, la condensation de l'eau augmente la présence de l'humidité dans la pièce affectée.

- La condensation
Les vapeurs se propagent dans les airs pour se transformer en eau une fois que la température baisse.

Toutefois, il est conseillé lors de la construction du bâtiment d'exposer les ouvertures à l'ouest ou au sud. Le soleil réduira considérablement les risques d'humidité de la bâtisse.

- La pression hydrostatique
Ce phénomène désigne l'impact de l'eau sur les fondations de la maison qui peut être du à des eaux de pluie stagnantes (les terrains argileux sont sensibles à ce problème) ou encore à une nappe phréatique superficielle.

Comment traiter l'humidité ?

Il est important d'identifier l'origine de l'humidité avant de la traiter.C'est l'étape de diagnostic anti-humidité qui peut être réalisé par un professionnel.

Par la suite il faudra vérifier l'étanchéité des éléments les plus sensibles aux déperditions énergétiques comme  véranda, toiture et conduits de cheminées. Les fissures doivent être colmatées avec des produits spécifiques.

Si l'humidité est importante, il faudra installer une Ventilation Mécanique Contrôllée (VMC).Selon les cas on choisira ainsi une VMC simple ou double.

Pour les cas exceptionnels, on peut se résoudre à utiliser des extracteurs motorisés. L'utilisation de produits hydrofuges repousse l'humidité vers l'extérieur de la pièce, on peut s'en servir pour éviter également les cas de capillarité.

Pour prévenir la condensation excessive, une bonne isolation thermique et une aeration minimale suffisent. Un double vitrage aux fenêtres est une des solutions efficace à ce problème.

Source : maisonapart.com