Conseils et produits pour entretenir les meubles anciens

Les meubles anciens ont besoin de beaucoup d’attention. Voici leurs trucs et leurs produits de beauté…

Évitez absolument tous les produits modernes en bombe sur un meuble ancien de valeur. Si vous voulez le dégraisser, préparez un mélange de vinaigre d’alcool (1 volume) de jus d’orange ( 2 volumes ) et d’eau (4 volumes) et frottez-en la surface avec une peau de chamois ou un tampon de coton à mécher ou cardé ( coton brut ). Laissez sécher, polissez puis encaustiquez ensuite avec une cire d’abeille de bonne qualité. Quand elle est sèche, frottez avec un chiffon en toile de lin et passez une brosse plume d’oie sur les reliefs et les moulures.

Vous pouvez aussi utiliser ce mélange :

– 1 volume de jus de citron
– 1 volume d’huile d’olive
– 2 volumes d’huile de bois de CHINE ( ou à défaut huile de TECK ou d’arachide )
– 1 volume de cire Carbamex ( ou à défaut de la cire d’abeille )

Évitez les cires en aérosols , qui déchargent des particules de solvants chimiques dans l’atmosphère , et proscrivez certaines cires contenant le phénol ou le nitrobenzène , dont les résidus dégagent des émanations , même après utilisation

Les meubles anciens supportent mal la chaleur, le soleil et le chauffage central qui risquent de provoquer des déformations et des craquelures. Par grand soleil, gardez les stores baissés et prenez soin d’humidifier la pièce. L’hiver si vous avez le chauffage électrique en disposant un récipient d’eau.

Si vous avez un meuble avec des poignées ou des ferrures en cuivre, en laiton ou en bronze, astiquez-les en même temps que le meuble, et avec le même produit. N’utilisez pas un produit spécial pour les cuivres car, en débordant, celui-ci laisserait des traces indélébiles sur le bois.

Si vous souhaitez vraiment faire briller les poignées, démontez-les avant de les astiquez à l’aide d’un produit pour le cuivre.

En revanche, si les ferrures du meuble sont trop difficiles à démonter, enduisez abondamment le bois autour de la ferrure avec de la cire d’abeille, même si le produit nettoyant déborde, la cire protégera le bois ; il n’y a ensuite qu’à l’enlever avec un chiffon.

Veillez à ne pas rapporter chez vous un meuble en bois habité par les vers, qui risqueraient de s’attaquer à vos autres meubles.

Si le meuble comporte des petits trous de la grosseur d’une tête d’épingle, attention ! S’ils sont simplement creux, c’est que le bois a été attaqué par les vers, mais traité ; en revanche, si vous trouvez des traces de poudre, il faut traiter sans attendre :

> Si le meuble a de la valeur, adressez-vous à un spécialiste.
> Si ce n’est pas un meuble précieux, vous pouvez le traiter vous-même : achetez un produit de traitement en bombe aérosol et injectez le produit dans les trous de vers. Ensuite, faites pénétrer dans les trous de la cire d’abeille avec un applicateur spécial, puis cirez le meuble.
> Si le meuble doit être remis à neuf (décaper et cirer ) , placer si possible le meuble en extérieur ( ou dans un endroit bien ventilé ) , disposer sous le meuble un récipient contenant 1 litre de produit de traitement fongicide et insecticide + 25 cl d’ammoniaque recouvrir ensuite le meuble d’une bâche transparente de protection . Exposer le tout à la chaleur plusieurs jours ( jusqu’à évaporation )

Si vous avez plusieurs meubles en bois de valeur dans la même pièce, investissez dans un humidificateur électrique. En maintenant le juste niveau d’humidité, il empêchera le bois de craqueler en réaction à une chaleur ou à une sécheresse excessives.